L’art numérique du Rhin supérieur.
Conservation – Restauration – Pérennisation
 
Exposition

Digital Art Conservation. The Challenges of Conservation

ZKM | Zentrum für Kunst und Medientechnologie Karlsruhe
29.10.2011-12.02.2012

Espace Multimédia Gantner, Bourogne
25.02.-28.04.2012

CEAAC, Strasbourg
16.06.-23.09.2012

Maison des Arts électroniques de Bâle
18.01.-31.03.2013


Digital Art Works. The Challenges of Conservation

Comment sauvegarder des données numériques de façon permanente si un nouvel ordinateur portable est déjà obsolète lorsqu'on franchit la porte du magasin ? Ce phénomène pose également des problèmes à l'art : que devient le net art lorsque l'internet évolue? Peut-on montrer sur un iPad des œuvres développées initialement pour PC ? L'exposition « Digital Art Works. The Challenges of Conservation » analyse les questions de la collection, de l'exposition et de la conservation d'œuvres d'art basées sur ordinateur et dévoile le travail qui s'impose autour de la conservation de l'art numérique.

Depuis quelques décennies, la numérisation facilite le traitement et le partage des données, qui doivent être accessibles à quiconque, à tout moment et en tout lieu sur Internet. Cependant, la conservation des contenus numérisés est foncièrement dépendante d'une adaptation toujours plus éphémère aux nouvelles technologies. Ainsi, la pérennisation de la mémoire culturelle semble intrinsèquement précaire.

Sur la base de dix études de cas ont été élaborés des concepts de préservation à long terme de ces œuvres d'art particulièrement fragiles à cause de l'évolution technologique rapide. Les dix études de cas constituent le noyau dur de l'exposition « Digital Art Works. The Challenges of Conservation ». Elles mettent en lumière le vaste spectre couvert par la problématique de la conservation de l'art numérique et font état de sa nécessité. Accompagnées d'une « zone de documentation », ce sont les œuvres d'art en tant que telles qui occupent la place centrale : les visiteurs de l'exposition découvrent des classiques comme « Internet Dream » de Nam June Paik ou « The Legible City » de Jeffrey Shaw, côtoyant des œuvres plus récentes du duo d'artistes néerlandais Jodi ou de l'artiste français Antoine Schmitt. « Digital Art Works » prend ainsi également en compte un genre artistique représentatif de notre temps comme sa vie propre au sein ou hors du musée.

La première station de l'exposition, au ZKM | Karlsruhe, est accompagnée d'un vaste programme qui s'adresse aux écoles, aux jeunes et aux adultes. De plus, un cycle de conférences sera organisé sur des questions particulières soulevées dans l'exposition.

{gallery}exhibition{/gallery}Photos: ONUK

 
The project is supported by:
interreg euroflag